Archives de avril, 2010

Champagne et apéritif

Posted in Non classé on avril 15, 2010 by leventrededieu

Le champagne autour d'amuses bouches

L’apéritif, moment privilégié et convivial, précède souvent un déjeuner ou un dîner et, même copieux, doit impérativement rester léger.

Son rôle est d’ouvrir l’appétit. Les Champagnes sont particulièrement indiqués.

Quel Champagne proposer?

Pour sa fraîcheur, son caractère alerte et tonique, un Champagne Blanc de blancs ou à dominante de Chardonnay ou un Brut non millésimé jeune, paraissent les plus appropriés. Préférez un Champagne fin, fruité, frais et pulpeux, aux saveurs d’agrumes, de texture vive et légère, qui rafraîchisse les papilles sans les « alourdir ».

Avec quels amuse-bouches ?

Plutôt des « bouchées à grignoter », privilégiant la fraîcheur, pour répondre à la typicité de ces vins de Champagne :

Poissons légèrement fumés (saumon, truite, anguille) servis sur toasts, en rillettes, cuits à la vapeur ou marinés à servir en mini-brochettes ou sur pique (bar, dorade, saumon…), tarama, œufs de truite ou de saumon sur blinis…

Les rosés peuvent également trouver leur place à l’apéritif, en particulier ceux qui comportent une forte proportion de Chardonnay, ont des arômes discrets et frais et une texture douce et soyeuse.

Des accords moins heureux

Les accompagnements classiques de l’apéritif, tels que cacahuètes, amandes grillées et autres fruits secs, olives, chips… aux saveurs très typées (salées, fumées, grasses) sont à proscrire car ils ne peuvent mettre en valeur les arômes subtils et délicats des vins de Champagne.

Une suggestion

Si l’apéritif réunit suffisamment d’invités, pourquoi ne pas ouvrir plusieurs Champagnes différents ? Vous pouvez alors faire découvrir à vos convives les meilleurs accords entre les Champagnes servis et les mets proposés.

Source : http://www.champagne.fr