Le pressurage

Le pressoir

Conformément au décret d’application de l’AOC  « Champagne » , la récolte du raisin se réalise uniquement à la main.

Le fruit ayant atteint une maturation optimale, les vendanges débutent. La cueillette achevée, les raisins sont acheminés avec précaution vers les pressoirs ; une nouvelle étape commence : celle du « pressurage ».

Un pressoir traditionnel peut recevoir 4000 kg de raisins en plusieurs fois.

Il s’agit de presser progressivement le fruit avec une extrême délicatesse et dans un temps très court pour éviter que les pigments des peaux, le pépins et autres résidus organiques ne se mêlent au jus. On procède alors à l’opération dite de « fractionnement ».

En premier, la « cuvée  » (2050 litres de moût) se caractérise par sa finesse et sa pureté gustative.

Vient ensuite la  » taille » (450 litres). Restée plus longtemps au contact des peaux, son arôme est plus puissant et sa saveur plus développée. Moins raffinée que la cuvée, la taille est un complément indispensable lors de « l’assemblage ».

4000 kg de raisins donneront 2550 litres de jus.

Source : http://www.champagne.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :